• S'inscrire à la newsletter
  • Le Mag
S'inscrire à la newsletter

Je m'inscris à la newsletter de Bubble

Psycho

Cas pratiques

Rien de tel pour apprendre que de s’entraîner avec des cas pratiques ! Voici 12 QCM, rédigés par Ève Aboucaya (coach parental, formatrice en Discipline Positive et maman de 3 enfants*) et Candice Kornberg-Anzel (journaliste, fondatrice du site Family Deal** et maman de 2 enfants), pour vous mettre dans la peau d’un parent bienveillant.

Au boulot !

 

1 Il fait 2 °C, votre enfant refuse de mettre son manteau pour sortir.

  1. A) Vous l’empêchez de sortir.
  2. B) Vous lui mettez son manteau.
  3. C) Vous le laissez sortir sans son manteau. (Bonne réponse ! Il s’apercevra tout seul qu’il a froid et vous devrez sûrement l’amener chez le toubib dans les deux prochains jours !)

2 Mathis a apporté sa figurine Batman à table alors qu’il est interdit de jouer pendant les repas.

  1. A) Vous la lui confisquez.
  2. B) Vous lui proposez de vous la donner le temps du dîner ou d’aller la mettre de côté. (Bravo ! Vous avez compris qu’il fallait lui laisser des choix à faire pour qu’il coopère à sa responsabilisation.)
  3. C) Vous le faites sortir de table.

3 Vous êtes au téléphone pour une conversation importante. Enzo joue du tambourin juste à côté de vous et ça vous agace terriblement.

  1. A) Vous lui demandez d’arrêter de jouer parce que ça vous gêne. (Bonne réponse ! Un enfant n’a pas toujours conscience qu’il dérange.)
  2. B) Vous lui hurlez dessus en lui disant qu’il est insupportable.
  3. C) Vous lui confisquez le tambourin ad vitam aeternam. 

4 Zoé, qui laisse systématiquement traîner son linge sale dans sa chambre, se plaint que son jean n’est jamais lavé à temps.

  1. A) Vous faites des machines plus souvent.
  2. B) Vous lui rappelez que vous n’êtes pas sa femme de ménage.
  3. C) Vous lui dites que vous serez ravie de laver son jean quand il se trouvera dans le panier à linge sale. (Excellente réponse ! Et n’hésitez pas à ajouter la petite touche bienveillante en lui disant que vous comprenez sa déception.)

5 Gabin est parti à l’école sans son cartable.

  1. A) Vous courez le lui apporter pendant votre pause déjeuner.
  2. B) Vous attendez le soir et lui expliquez que vous comptez sur lui pour y penser chaque matin. (Bravo ! Vous avez résisté à l’envie de lui apporter son cartable et vous le laissez se responsabiliser.)
  3. C) Vous lui faites la morale à la sortie de l’école en lui disant que ce n’est pas à vous de penser à son cartable !

6 Léonie s’apprête à traverser au feu vert sur une artère très fréquentée (attention, c’est une question piège).

  1. A) Vous l’attrapez par le col de son manteau et la tirez brusquement en arrière. (Aussi peu pédagogue que ça puisse paraître, c’est la bonne réponse ! Le danger fait partie des quelques raisons pour lesquelles les conséquences naturelles ne sont pas adaptées.)
  2. B) Vous la laissez traverser en espérant que les automobilistes l’épargneront.
  3. C) Vous lui hurlez dessus : combien de fois lui avez-vous expliqué d’attendre que le feu passe au rouge ?

7 Éléna vous envoie en pleine poire un « Papa, t’es le plus méchant papa de la Terre, de la planète et de tout l’univers ! »
A)
Vexé, vous lui répondez : « Et toi, t’es la petite fille la plus peste de la France, du monde et de toute notre galaxie ! »
B) Vous lui dites que vous vous sentez triste, ou humilié, ou en colère, ou effondré… (Bonne réponse ! Exprimer ce que l’on ressent à nos enfants va susciter chez eux de l’empathie sans les culpabiliser puisque ça n’engage que votre ressenti.)
C) Vous vous apitoyez sur votre sort en lui disant qu’elle vous a brisé le cœur en trois mille morceaux et que vous n’êtes pas prêt à vous relever de sitôt.

8 Sacha refuse catégoriquement de faire son exo de maths.
A)
Vous le privez de sortie (pas d’bol, il avait une soirée pyjama prévue cette semaine !).
B) Vous faites son exo à sa place, de peur qu’il ait une mauvaise note (pas d’bol, vous avez oublié le théorème de Pythagore !).
C) Vous essayez de comprendre ce qui l’empêche de faire ses devoirs (un moustique lui tourne autour depuis 30 min ; il a une envie irrépressible de voir la saison 7 de Power Rangers ; il a une angoisse terrible d’échouer…), puis vous tentez de trouver avec lui des solutions et, si cela bloque encore, vous le laissez partir à l’école le lendemain sans les avoir faits. (Réponse correcte : identifier d’abord la cause du problème, chercher des solutions avec votre enfant pour faire avancer le Schmilblick et enfin le laisser expérimenter lui-même les conséquences de sa décision, à savoir, a priori, une mauvaise note !)

9 Liam, 6 ans, renverse toute son assiette par terre pendant le déjeuner.
A)
Vous lui demandez ce qu’il peut faire pour réparer sa bêtise. (Excellente réponse : cette question amènera Liam à se questionner et à trouver par lui-même des solutions. Et par la même occasion il apprendra qu’on peut toujours réparer ses erreurs. La palme !)
B)
Une bonne fessée lui fera comprendre qu’on ne jette pas les assiettes par terre.
C) Vous lui ordonnez de passer la serpillière dans toute la cuisine. Faut pas pousser !

10 Raphaël a cassé la cuvette des toilettes en claquant la lunette trop fort (c’est un enfant particulièrement costaud).
A)
Vous lui criez dessus en lui disant qu’il est irresponsable et que ça coûte hyper cher de la changer.
B) Vous l’inscrivez à un cours d’arts martiaux pour lui apprendre à maîtriser sa force.
C) Vous lui proposez de chercher une solution pour réparer son erreur : aller en racheter une avec un adulte et aider ce dernier à la changer, par exemple. (Bonne réponse : inviter votre enfant à réparer ses erreurs par ses propres moyens est un bel enseignement qui l’aidera à devenir un adulte responsable et créatif !)

11 Arthur s’est engagé à descendre les poubelles mais il ne le fait pas.
A)
Vous lui demandez de vous rappeler votre accord et faites un petit geste affectueux, puis, une fois les poubelles descendues, vous le remerciez d’avoir respecté son engagement. (Excellente réponse : ces étapes sont des astuces efficaces pour rester à la fois ferme et bienveillant et optimiser les chances pour que votre enfant coopère.)
B) Vous lui faites la morale en lui rappelant qu’on ne peut pas compter sur lui pour les tâches ménagères.
C)
Vous les descendez à sa place. Mais c’est bien la dernière fois ! (Ouais ! c’est ça, on vous croit…)

12 Ethan et Manon se « crêpent le chignon » à l’arrière de la voiture.
A)
Vous leur hurlez d’arrêter.
B) Vous vous arrêtez sur le bas-côté, sans un mot, et attendez qu’ils vous disent que vous pouvez redémarrer. (Réponse parfaite : vous décidez de ce que vous ferez et non de ce que vous ferez faire à vos enfants. Ça marche du tonnerre !)
C) Vous leur demandez qui a commencé la querelle et appuyez sur le bouton du siège éjectable du ou de la coupable.

 

À lire
Mêlant humour et informations sérieuses, la collection « Le Guide décapant des parents imparfaits », imaginée par Candice Kornberg-Anzel et malicieusement illustrée par la blogueuse et dessinatrice Camille Skrzynski***, propose divers modes d’emploi sans tabou aux parents en quête de conseils avisés. Dernier opus : « L’Éducation positive », dont sont tirés une partie de ces QCM. Pro et rigolo.
« L’Éducation positive », coll. « Le Guide décapant des parents imparfaits », d’Ève Aboucaya et Candice Kornberg-Anzel. Marabout, 7,90€.

 

* www.disciplinepositive.fr

** www.family-deal.com

*** camille-blogbd.com

 

Commentaires

    Boostez votre vie de famille !

    Chaque semaine, une pincée de créativité dans votre boîte mail !

    S'inscrire