Chaque semaine, une pincée de créativité dans votre boîte mail !

Psycho

Astuces pour se faire obéir ? 2/3

Aïe ! Nous devons les stopper au milieu de leur activité préférée… Au mieux ils n’écoutent pas, au pire ils rentrent dans une colère noire ! Comment limiter leur frustration et favoriser leur coopération sans utiliser ni chantage ni cri ? 5 idées testées et validées à potasser.

Se mettre à leur place
Que ressentiriez-vous si, absorbée par le dernier best-seller, on vous demandait de stopper net pour aller mettre le couvert ? Sans doute la même chose : l’envie, tout d’un coup, de devenir méga sourd… Inverser les rôles permet de se mettre dans une disposition moins belliqueuse et plus respectueuse.

Préparer le terrain
Prévenez vos enfants de l’imminence de l’arrêt. « Dans 5 minutes ce sera l’heure de ranger de passer à table. » S’ils ne lisent pas encore l’heure, choisissez des points de repères autre que la montre  : « Quand j’aurais mis le couvert ce sera le moment de venir. »

Accueillir leur frustration sans céder
Malgré votre prévenance, ils ne bougent pas d’un pouce, ou hurlent tel un ours. Calmement, décrivez ce que vous voyez : « Tu aimerais finir ta partie. » Puis rappelez-leur les règles : « On dîne tous ensemble » Et expliquez-leur les conséquences de leur refus de bouger : « Si on dîne trop tard je n’aurais pas le temps de lire une longue histoire » ou « Le dîner c’est maintenant. Si tu choisis de ne pas venir, tu devras te coucher le ventre vide. »

Leur donner envie 
Pour les aider à surmonter leur frustration, donnez-leur envie de passer à autre chose :
– « Tu sais ce qu’il y a pour dîner ? Des hamburgers ! »
– « Et si on jouait au dîner à l’aveugle ? »

Les laisser subir les conséquences de leurs actes
S’ils décident après toutes ces étapes de ne pas venir à table, appliquez la conséquence logique que vous leur avez préalablement exposée. Il est important de rester cohérent entre ses paroles et ses actes : sur le moment, cela paraît difficile, mais ne cédez pas, vous travaillez pour toutes les prochaines fois.

Découvrez nos autres articles sur l’obéissance :
5 astuces pour remplacer les « Dépêche-toi ! »
Se faire obéir 1/3
Se faire obéir 3/3

 

 

Commentaires

    Et aussi

    Previous Next

    #bubbleyou Toute l'actu de nos réseaux sociaux

    Toute l'actu de nos réseaux sociaux

    Boostez votre vie de famille !

    Chaque semaine, une pincée de créativité dans votre boîte mail !

    S'inscrire