Chaque semaine, une pincée de créativité dans votre boîte mail !

Psycho

De l’enfant à l’adulte : COMMENT SE CONSTRUIT L’INTELLIGENCE ?

Comment ce petit bébé, qui vient juste de sortir de votre ventre, devient-il cet enfant unique, capable de lire, de raisonner et d’imaginer ? Et, surtout, quels sont les besoins fondamentaux de ce développement EXTRAordinaire qui se déroule sous nos yeux ? C’est ce que nous propose de découvrir Céline Alvarez dans un livre dense qui fait déjà figure de référence : Les Lois naturelles de l’enfant.

LA GENÈSE DU LIVRE

Jeune femme indignée par la faillite d’un système scolaire qui laisse en marge nombre d’enfants, Céline Alvarez décide d’en comprendre la cause. En septembre 2011, elle intègre ainsi l’Éducation nationale pour mener une expérimentation dans une classe de maternelle, en ZEP, à Gennevilliers. Le but: proposer un environnement basé sur l’autonomie et plus adapté «aux lois naturelles» d’apprentissage de l’enfant en s’appuyant sur la recherche en psychologie cognitive, en neurosciences affectives et sociales et en linguistique ainsi que sur les travaux du Dr Maria Montessori.

Les résultats dépassent ses espérances! À la fin de la deuxième année, les tests scientifiques d’évaluation (voir notre interview de Céline Alvarez dans Bubble Mag n°28, pp. 38-39) révèlent que «dans les deux domaines d’apprentissage incontournables de la scolarité, la lecture et l’arithmétique, les enfants […] montrent des habiletés qui dépassent souvent leur niveau scolaire. […] Tous les enfants présentent, au moins, un an d’avance par rapport à ce qui est attendu». Et ce n’est pas tout, car, au-delà des compétences scolaires, les enfants développent également des capacités d’autonomie, d’autodiscipline et un grand sens social.

Difficile à croire, mais, passé les 3 années d’expérimentation prévues, l’Éducation nationale refuse de poursuivre: Céline Alvarez démissionne. Elle se donne alors pour mission de transmettre au plus grand nombre les principes biologiques de l’apprentissage ainsi que les leçons tirées à Gennevilliers et met en ligne vidéos et articles pour accompagner les professeurs et les parents.

Aujourd’hui, plus de 12 000 personnes, en France et dans le monde, suivent assidûment le contenu qu’elle publie sur le site Internet www.celinealvarez.org. Son livre, Les Lois naturelles de l’enfant, s’inscrit dans cette ambition de partage démocratique des «grands principes biologiques de l’apprentissage».

LES LOIS NATURELLES DE L’ENFANT

Le propos de son livre est de transmettre au plus grand nombre ses recherches sur les lois naturelles du développement de l’enfant en s’appuyant sur les données actuelles de la science et sur l’expérience de Gennevilliers. En 4 parties et sur plus de 400 pages passionnantes, Céline Alvarez nous raconte comment l’intelligence de l’homme se construit et comment l’accompagner au mieux, dans le cadre de l’école maternelle mais aussi dans le quotidien de l’enfant. Petit aperçu de ce que nous y apprenons.

  • Le rôle majeur des premières années

L’intelligence est «plastique». Comprenez : l’être humain apprend en interaction avec son environnement. Les expériences qu’il vit « modèlent » ses circuits cérébraux et, donc, ses futurs comportements et ses capa- cités d’apprentissage. Cela est d’autant plus vrai pour les enfants dont les connexions synaptiques (liens qui se créent entre les neurones) sont 3 fois plus nombreuses que chez un adulte. Notre responsabilité, en tant qu’adulte accompagnant un enfant qui grandit, est fondamentale. Le quotidien que nous lui offrons, l’exemple que nous lui donnons sont les ingrédients de base à la construction de son intelligence et de son rapport au monde.

Céline Alvarez propose dans son livre des pistes complètes pour nous guider: comment créer un environnement favorable, sécurisé et riche;
comment mettre en place des activités adaptées aux besoins d’apprentissage… Et surtout comment adopter une posture bienveillante, confiante et soutenante.

  • Les outils indispensables à l’intelligence

Les « fonctions exécutives », socle de notre intelligence « d’action » (capacité à agir sur le monde), se développent particulièrement pendant les années de maternelle.

Notamment la «mémoire de travail» (capacité à garder une information en mémoire sur un temps court), le «contrôle inhibiteur» (capacité à se contrôler et à inhiber les distractions) et la «flexibilité cognitive» (capacité à détecter ses erreurs et à les corriger). Le niveau de développement de ces compétences est, selon les études scientifiques, plus prédictif que le QI de la réussite et de l’épanouissement futurs de l’enfant!

Comment favoriser ces fonctions exécutives? Voici quelques pistes parmi celles développées dans le livre.

En accompagnant le grand besoin d’autonomie des enfants entre 3 et 5 ans. Laissons-les accomplir les activités du quotidien, sans les brusquer ni les aider inutilement. Contentons-nous de leur présenter les gestes clés nécessaires à leur réalisation et de leur offrir un environnement qui favorise leur liberté d’action. Et lorsque nos enfants tentent de « faire tout seul » (s’habiller, se servir à table, nous aider à faire le ménage…), observons-les patiemment, sans intervenir, que ce soit pour accélérer ou faciliter l’accomplissement de ces tâches. Orientons notre enfant subtilement, seulement si l’on sent qu’il est sur le point de se décourager.

En leur permettant d’aguerrir leur patience dans des situations où ils ne peuvent pas obtenir immédiatement ce qu’ils souhaitent. Situations que nous n’aurons aucun mal à trouver au quotidien : attendre que la petite sœur finisse de jouer avec le ballon avant de pouvoir le prendre, attendre la fin de notre conversation pour nous parler, attendre que Noël arrive, etc.

  • Le secret, c’est l’amour…

Le premier principe nécessaire à l’apprentissage, c’est le lien social positif.

L’amour est l’ingrédient indispensable au bon développement de l’enfant, et plus largement à une vie humaine épanouie, car nous sommes fondamentalement des êtres de liens. Notre fonctionnement biologique nous le montre : recevoir de l’amour et avoir des comportements bienveillants et altruistes sont récompensés par la libération d’hormones de bien-être. À l’inverse, le manque d’amour et les comportements « asociaux » génèrent du stress, toxique pour notre organisme. Et, bonne nouvelle : les enfants ont des capacités empathiques et sociales innées !

Comment soutenir naturellement le développement de ces capacités ?

En étant, nous-mêmes, des exemples de bienveillance et de générosité. Pratiquons, dans nos relations avec nos enfants et avec notre entourage, une communication empathique et non violente. (NDLR: pour en savoir plus sur la communication bienveillante adaptée aux relations parents/enfants, voir l’article pp. 42-43.)

En leur offrant, au quotidien, des situations dans les- quelles ils pourront exercer leurs comportements altruistes. Apprendre ce qu’ils savent à leurs petits frères et sœurs, résoudre un conflit avec leurs cousins, donner les jouets dont ils ne se servent plus à des associations, etc.

INTERVIEW

  • Quels sont les messages phares que vous voulez faire passer aux parents ?

Je souhaite rappeler aux parents ainsi qu’aux enseignants qu’ils savent déjà intuitivement ce qu’il faut faire pour permettre le plein épanouissement des enfants et qu’il est important de se recentrer sur nos instincts plutôt que de suivre des injonctions extérieures. C’est l’objectif principal de ce livre : réveiller ce que nous savons déjà en nos cœurs et nous donner le courage de suivre ces connaissances intuitives en montrant qu’elles sont aujourd’hui largement validées par la recherche.

Ce que la recherche montre – et l’expérience de Gennevilliers le confirme –, c’est qu’il n’y a rien d’extraordinaire à inventer pour permettre le plein épanouissement de nos enfants, tant dans la vie quotidienne qu’à l’école. Nos enfants apprennent en faisant ce qui les intéresse et non en écoutant ce qu’ils n’ont pas demandé à recevoir; ils apprennent dans un environnement soutenant, bienveillant, où ils ne se sentent pas jugés; ils apprennent en ayant la possibilité d’interagir avec des enfants d’âges différents. Un fonctionnement pédagogique aux antipodes de celui-ci – et donc totalement inadapté aux mécanismes naturels d’apprentissage et d’épanouissement – a trop longtemps été imposé à nos enfants. Nous l’avons également subi, et il est maintenant essentiel que nos systèmes d’éducation s’adaptent au fonctionnement humain, et non l’inverse.

Mon second message est qu’il faut être optimiste: nous sommes de plus en plus nombreux à œuvrer en ce sens, nous nous mettons en lien. Un mouvement est en marche. De très belles choses sont à venir.

  • Au quotidien, comment accompagner au mieux nos enfants ?

En étant disponibles, présents, en permettant aux enfants de se connecter au monde réel, à la nature; en soutenant leurs enthousiasmes spontanés par des activités qui ne soient pas trop dirigées de l’extérieur et qui laissent la place à l’exploration sans trop intervenir, en ne faisant pas à leur place, en leur faisant confiance… et en les aimant.

Cet accompagnement soutenant et confiant demande un lâcher-prise tout en offrant un cadre structurant – ferme s’il le faut. Il s’agit d’un cheminement dans lequel chacun doit prendre le temps de s’engager, en respectant ses possibilités, son rythme et sa personnalité.

Commentaires (1)

  • Voilasido le 10 décembre 2016

    Je suis enseignante en collège et je me reconnais dans de nombreux préceptes de Mme Alvarez ... mais je suis aussi un peu lassée de voir à quel point certains journalistes simplifient L histoire de son expérience dans L Éducation Nationale, peut-être par méconnaissance : la classe de Mme Alvarez a très bien fonctionné mais ce n est pas un modèle reproductible car cela reviendrait trop cher ( même si je RÊVE d un budget dédié à L Éducation qui serait à la hauteur )... 2 adultes dans la classe en permanence, un nombre d élèves restreint , du matériel coûteux ... J aimerais mieux que L on s intéresse à ceux qui font des trucs formidables et innovants aussi ( et il y en a beaucoup dans L ombre ) mais Avec les moyens du bord !

Et aussi

Previous Next

#bubbleyou Toute l'actu de nos réseaux sociaux

Toute l'actu de nos réseaux sociaux

Boostez votre vie de famille !

Chaque semaine, une pincée de créativité dans votre boîte mail !

S'inscrire