• S'inscrire à la newsletter
  • Le Mag
S'inscrire à la newsletter

Je m'inscris à la newsletter de Bubble

Psycho

Êtes-vous une bonne mère ?

Rassurez-vous : cette question nous taraude toutes et, quelque soit l’amour que nous leur donnons, ils nous reprocheront toujours quelque chose ! Et tant mieux car cela participe à leur construction. Pour mieux vous connaître et travailler vos points faibles, faites notre test et découvrez les conseils de notre psychologue !

 

Pour la 3e fois cette semaine, votre enfant débarque dans votre lit au milieu de la nuit :

A : Chouette, vous adorez dormir avec lui !

B : Vous l’autorisez à jouer dans sa chambre, il se recouchera tout seul.

C : Vous le remettez dans son lit avec une petite chanson, gentiment mais fermement.

 

À la caisse du supermarché, votre enfant vous réclame des bonbons et, face à votre refus, il fait une colère :

A : Vous finissez par céder, mais il n’aura qu’un seul paquet.

B : Pourquoi lui refuser ces petits plaisirs ? Vous aussi, vous adorez les bonbons…

C : Ça va barder !

 

 Au programme du dimanche, vous deviez aller bruncher avec des amis, mais votre enfant se réveille avec 39 de fièvre :

A : Vous annulez vos amis et vous cherchez un médecin de garde au plus vite.

B : Vous lui donnez du Doliprane et vous l’emmenez bruncher quand même.

C : Pas de problèmes, votre baby-sitter est interne en pédiatrie, il saura s’en occuper.

 

 Votre enfant revient de l’école avec une très mauvaise note, ce qui n’est pas dans ses habitudes :

A : Inquiète, vous prenez rendez-vous immédiatement avec la maîtresse.

B : Vous lui racontez vos pires cancreries pour lui redonner le sourire.

C : Vous le mettez en garde : si ça se reproduit, vous sévirez.

 

Au mois de juillet, vous travaillez. Du coup, il va falloir envisager une colonie de vacances :

A : Ah non, hors de question de confier vos enfants à des inconnus !

B : Vous cherchez une colo pleine d’activités originales, chants bouddhistes ou saut à l’élastique…

C : À l’UCPA au moins, on est sûrs qu’ils sont bien occupés.

 

Majorité de A : Vous êtes une mère protectrice

Toujours vigilante, vous voudriez protéger votre enfant dans toutes les situations. Avec vous, il se sent rassuré, entouré et choyé.

Attention tout de même à lui laisser un peu d’air malgré vos angoisses et vos peurs : c’est grâce à cette distance qu’il pourra construire son autonomie… et apprendre à se protéger lui-même !

 

Majorité de B : Vous êtes une mère détendue

Épicurienne, vous voudriez transmettre à votre enfant votre goût de la fantaisie. Avec vous, il se sent joyeux, autonome et plein d’entrain.

Attention tout de même à respecter son rythme et son âge : c’est en grandissant dans un cocon sécurisant qu’on développe des bases psychiques solides pour sa future indépendance.

 

Majorité de C : Vous êtes une mère contenante

Relativement autoritaire, vous souhaitez transmettre à votre enfant l’importance des limites. Avec vous, il se sent cadré et il a des repères stables.

Attention tout de même à le laisser s’exprimer : c’est en contredisant ses parents, par les paroles ou par les actes, qu’on construit son esprit critique et son rapport à l’autre !

 

Commentaires

    Boostez votre vie de famille !

    Chaque semaine, une pincée de créativité dans votre boîte mail !

    S'inscrire