• S'inscrire à la newsletter
  • Le Mag
S'inscrire à la newsletter

Je m'inscris à la newsletter de Bubble

Psycho

    Savez-vous écouter de façon empathique ?

    Face à un enfant aux prises avec ses émotions, nous réagissons souvent trop vite : nous nous énervons devant sa colère, nous cherchons tout de suite à le rassurer lorsqu’il a peur, nous le consolons quand il est triste, nous le rassurons lorsqu’il doute…

    Et si, au lieu d’intervenir tout de suite, nous prenions le temps d’accueillir ce qu’il veut nous exprimer. L’intérêt ? Lui apprendre à gérer ses émotions et à trouver en lui les ressources nécessaires pour résoudre les situations. C’est ce que propose « l’écoute empathique ».

    MODE D’EMPLOI

    1. Se rendre entièrement disponible, physiquement et mentalement
    Sans faire autre chose en même temps, le regarder dans les yeux, l’écouter sans l’interrompre, lui montrer par des signes que l’on est attentif, le prendre dans ses bras si besoin…

    2. Reformuler ce qu’il vient d’exprimer
    Outre le fait que cela permet de vous assurer d’avoir bien compris votre enfant, cela l’aide à acquérir le vocabulaire propre à l’expression des émotions et de mieux maîtriser ses émotions : « Être capable de nommer ce que nous ressentons calme l’amygdale cérébrale, centre de la peur » selon le docteur Catherine Guegen.

    3. Ne pas juger pas ce qu’il ressent
    Si tous les actes ne sont pas acceptables, toutes les émotions peuvent être ressenties.

    BÉNÉFICES

    En pratiquant l’écoute empathique, vous aidez votre enfant à développer son intelligence émotionnelle*. Or, de plus en plus de chercheurs s’accordent à dire que cette compétence est une des clés de la réussite professionnelle et du bonheur. Pourquoi s’en priver ?

    *Selon Reuven Bar-On (directeur de l’Institut des Intelligences Appliquées du Danemark) l’intelligence émotionnelle se découpe en plusieurs compétences : celle de l’intelligence intrapersonnelle (être conscient de soi), celle de la capacité à gérer son humeur générale (se comprendre et s’exprimer), celle de l’intelligence interpersonnelle (être conscient des autres, les comprendre et entretenir des rapports avec eux), celle de la gestion du stress (faire face à des émotions fortes) et celle de l’adaptabilité (s’adapter au changement et régler des problèmes de nature sociale ou personnelle).

    Découvrez aussi :
    Quote : L’enfant mérite qu’on respecte ses peines …
    Pourquoi il faut laisser les larmes couler ?

     

    Commentaires

      Boostez votre vie de famille !

      Chaque semaine, une pincée de créativité dans votre boîte mail !

      S'inscrire