Chaque semaine, une pincée de créativité dans votre boîte mail !

Psycho

Des fêtes de famille SANS crise !

Le réveillon l’année dernière ? Un fiasco. Votre fille, qui réclamait ses cousins depuis une semaine, est partie bouder dans sa chambre dès qu’ils sont arrivés. L’anniversaire de votre fils ? Un concert de pleurs…Comment mettre toutes les chances de son côté pour des prochaines fêtes enjouées ?

COMPRENDRE

Leur comportement est tout à fait normal. Tout d’un coup, les repères du quotidien sont complètement bouleversés : il y a du monde, du bruit, de l’agitation… Les enfants sont tout à la fois intimidés, excités, apeurés, euphoriques. Et ce cocktail de sentiments s’avère explosif à un âge où ils ne disposent pas encore de tous les moyens de contrôle sur leurs émotions. Ce n’est pas de leur faute : physiologiquement, leur cerveau émotionnel prend le pas sur leur cerveau logique. Rappelez-vous : les caprices n’existent pas !

ANTICIPER

Quelques jours avant, expliquez à votre enfant ce qui va se passer. Comment va se dérouler la journée. Qui sera présent. Quand il pourra ouvrir ses cadeaux… Et donnez-lui quelques clés : cela fera plaisir à grand-père que tu lui dises bonjour ; à ta tante que tu la remercies pour ses sablés ; si tu as besoin de moi je serai là, demande-moi ; si tu veux du calme on ira se poser un moment…

NE PAS SE FÂCHER

Le jour J, surtout, ne vous fâchez pas ! Cela risquerait d’empirer les choses. Accompagnez votre enfant au prise avec ses émotions. En 1er lieu, écoutez le. Il ne veut pas dire merci ? Faites-le à sa place, en soulignant qu’il est important d’exprimer sa reconnaissance. Il est jaloux du cadeau de son frère ? Dites-lui que vous comprenez son ressenti, qu’il pourra commander ce jeu une autre fois et encouragez-le à y jouer avec son frère, etc.

 

Commentaires

Et aussi

Previous Next

#bubbleyou Toute l'actu de nos réseaux sociaux

Toute l'actu de nos réseaux sociaux

Boostez votre vie de famille !

Chaque semaine, une pincée de créativité dans votre boîte mail !

S'inscrire